Reproduction numérique à partir de photographies

Comment obtenir des reproductions numériques d’œuvres d’art ?

Voici quelques illustrations de travaux photographiques réalisés en studio ou à l’extérieur pour le compte de musées, de galeries ou d’artistes (peintres, sculpteurs, photographes, plasticiens, aquarellistes, vitraillistes …)


PHOTOGRAPHIES HAUTE DÉFINITION – ŒUVRES EN 2 DIMENSIONS

C’est du type tableaux, aquarelles, dessins, reproductions, photographies ou images, affiches, graphiques, restitution sous forme de fichiers HD.

Ci-dessous, une prise de vue qui a été réalisée en studio pour le peintre Dutilleul (Philippe van der Linden – son site internet )
Dutilleul travaille sur la re-création d’œuvres de grands maîtres des 15éme, 16éme et 17ème siècle.

Ainsi, cette image reproduit très fidèlement le rendu du tableau, d’abord par l’aspect dimensionnel, mais également par l’aspect colorimétrique.

En ce qui concerne le résultat numérique, on garantit avant tout l’intention de l’artiste par l’utilisation de techniques de comparaison sophistiquées.
Elles ont lieu en temps réel entre l’œuvre et son rendu numérique à l’écran.

Ci-dessous, des prises de vues de différentes œuvres, avec des modelages de lumières adaptés et l’utilisation de chartes constituées de pigments pour respecter la colorimétrie originelle.


Voici une prise de vue réalisée pour Olivier Casimir résidant à Nîmes, Calligraphe, d’une œuvre qui lui a demandé plus de 2 mois de travail artistique.
Le Pont du Gard, reproduction de la gravure extraite de l’ouvrage de Jean Poldo d’Albenas Discours historial de l’antique et illustre cité de Nismes, en la Gaule Narbonnoise (1559-1560) est encadrée sur un support de 50cm x 70cm, l’ensemble a un format de 39cm x 51cm.
Gravure reproduite à l’encre de Chine, texte calligraphié à l’encre Diamine (Kingsand et St Blazey), enluminure dorée en relief à la feuille d’or jaune 22ca., volutes dorées à la feuille d’or vert foncé 16,7ca et pigments bleu de cobalt, garance et blanc de titane.
L’éclairage (3 torches flash de 300 joules avec des angles favorisant le volume des dorures, a permis de restituer l’œuvre telle qu’elle est présentée dans toute sa splendeur.

Olivier Casimir calligraphe
Olivier Casimir Calligraphe

PHOTOGRAPHIES HAUTE DÉFINITION – ŒUVRES EN 3 DIMENSIONS

C’est du type sculpture, art plastique, architecture, meuble, maquette …
A notre avis, photographier une sculpture ou une œuvre exige un savoir-faire en terme de gestion de hautes lumière et des ombres.

En premier lieu, l’œuvre est initialement et physiquement perçue en 3 dimensions par notre champ de vision.
Elle se doit, par la suite, d’être révélée sur une surface plane en 2 dimensions (le support final).
Il faudra donc, mettre en valeur essentiellement la qualité des ombres portées, mais aussi des fuyantes pour obtenir une sensation de volume .

Du reste, il faudra également tenir compte des variations de dégradés de lumière pour donner du relief.

Le verre :

Dans cet exemple, 5 anneaux de verre poli de 50 cm de diamètre sont à mette en valeur.
En somme, la difficulté réside notamment à éviter d’éclairer les surfaces par leurs parties spéculaires, les anneaux sont donc éclairés par le dessous.

Artiste ‘Petra Sophia Roffel’ – titre : ‘Energy’ – site : www.petrasophiaroffel.com

Le métal

Autre matière nécessitant du savoir faire.
L’objectif final ici est de révéler l’effet de modelage voulu par l’artiste.
Par conséquent, Il est essentiel de comprendre ce que l’artiste a voulu transmettre.

Voici quelques exemples :


Pour le photographe, voici un exercice plutôt difficile à réaliser, en l’occurrence du mobilier d’art qui a comme particularité d’être recouvert de métal et des surfaces convexes brillantes.
L’œuvre a été réalisée par Frédérique Domergue de Lunel, Comme pour des meubles traditionnels, ses créations se patinent avec le temps, et l’alchimie inattendue entre les matériaux révèle tout un éventail de tons subtils et racés.
Son site internet : https://www.frederiquedomergue.fr/, Je la remercie de m’avoir confié ce chalenge technique


Bronze Artiste Claude Lebreton – envergure 1,50 m , 90 Kg
Caroline Faucon – mosaïque (boule : diam 500 mm)

PHOTOGRAPHIES DE SCULPTURES MONUMENTALES ASSEMBLÉES SOUS FORME DE DIAPORAMA VIDÉO

Cliquer pour visionner la vidéo

PHOTOGRAPHIES D’ŒUVRES EN 2D OU 3D ASSEMBLÉES SOUS FORME DE DIAPORAMA VIDÉO

A partir de photographies et/ou de vidéos on réalise un assemblage d’images ou de vidéos pour une présentation soignée sous forme de fichiers HD ou liens consultables en ligne.

Ceci permet à l’artiste de présenter tout son catalogue d’œuvres (ou une partie) en transmettant un lien direct vers la vidéo consultable sur internet.

Voici des exemples de montage à partir d’assemblage de visuels :

Sculptures d’Anne de Crécy :

Cliquer pour visionner la vidéo

Sculptures de Jean-Pierre THEIN :

Cliquer pour visionner la vidéo

Peintures de Hervé FAYOLLE :


VIDÉOS IMMERSIVE A 360°, EN RÉALITÉ VIRTUELLE, A PARTIR DE PHOTOGRAPHIES RÉALISÉES IN SITU.

Type exposition d’art, galerie, musée, lieu culturel visitable à l’écran en 360° avec mouvement de la souris, avec point d’information sur chaque œuvre et passage d’un endroit à l’autre, restitution sous forme de liens consultables en ligne.

A la demande de Philippe Dutilleul (Van Der Linden), artiste peintre et copiste demeurant non loin d’Uzès, j’ai réalisé (https://artetstudio.fr) les prises de vues photographiques, les assemblages panoramiques et les montages de vues à 360° avec des points d’information pour chacune des 60 œuvres de son exposition qui s’est déroulée au Château de Barjac du 15 mai au 6 juin 2021 dans les salles des tentures.

Cliquer sur l’image pour une Visite virtuelle du Château de Barjac exposition Dutilleul : ICI

Cliquer sur l’image pour une Visite virtuelle chez la sculptrice Anne de Crécy : ICI


PHOTOGRAPHIES D’ARCHITECTURE

Au sujet de la photographie d’architecture, l’emploi d’objectifs à décentrement est souvent nécessaire.
De plus, les prises de vues s’effectuent avec des décalages de réglages de luminosité afin de réaliser un assemblage d’images qui va permettre de retrouver, d’autre part, la gamme complète de la plage dynamique (bracketing et HDR).

PHOTOGRAPHIES EN ART PLASTIQUE

Dans l’ensemble, les prises de vues très rapprochées posent des soucis de profondeur de champ (flou avant et flou arrière).
En réalité, elles sont compensées par de multiples prises de vues avec des décalages du point focus, puis ensuite ré-assemblées pour en fin de compte, garder les parties nettes uniquement (focus-stacking https://fr.wikipedia.org/wiki/Focus_stacking)

PHOTOGRAPHIES DE JOAILLERIES

Dans l’ensemble, la lumière incidente et la lumière réfléchie servent à définir les familles d’angles qui éviteront entre autres les reflets disgracieux et spéculaires.

PHOTOGRAPHIES DE VERRE

En ce qui concerne le verre, c’est une matière en réalité difficile à photographier, les reflets spéculaires sont présents jusqu’à 240°.

Le photographe doit, à cet égard, composer le modelage pour diriger la lumière latéralement ou par transparence.

PHOTOGRAPHIES DE VITRAUX

De surcroît, les matières brillantes et réfléchissantes sont extrêmement difficiles à photographier.

Il faut utiliser, avant tout, des matières diffuses pour maîtriser parfaitement le modelé de la lumière.

PHOTOGRAPHIES DE PORCELAINE ET DE FAÏENCE

De même, pour la faïence on fait disparaître les reflets en créant des tentes en lumière polarisée.

ŒUVRES MONUMENTALES

Par ailleurs, pour certaines œuvres, l’échelle relative de dimension reste indispensable.

N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir un devis gratuitement